Votre corps est capable de « grandes choses » !

Donnez-lui en les moyens…

Plus nous mangeons mal (produits raffinés, chauffés, transformés, etc.) moins nous bougeons et plus nous sommes soumis au stress et immergés dans un environnement pollué, plus les systèmes nerveux et hormonal vont être sollicités et vont ainsi épuiser la force vitale permettant l’auto-guérison

Par conséquent :

PLUS ON BAISSE LE TAUX DES SURCHARGES, PLUS ON AUGMENTE LA VITALITÉ ET PLUS ON FAVORISE AINSI L’AUTOLYSE.

Il existe de nombreuses techniques ; la monodiète en est une à la portée de chacun…

LES MONO-DIÈTES

On appelle mono-diète le fait de ne s’alimenter que d’un seul type d’aliment au cours d’un repas ou d’une ou plusieurs journées.

Il s’agit en général de mono-diètes de végétaux : fruits, légumes, sous forme entière ou sous forme de jus.

Les cures saisonnières et mono-diètes représentent l’équivalent des bénéfices que pourrait apporter le jeûne, mais très… en douceur !

À notre époque, hélas, rares sont les personnes disposées à jeûner, bien que nous puissions noter une demande croissante de la part des gens en recherche de mieux-être physique et psychique.

C’est pourquoi il est plus facile de faire une cure ou mono-diète, car elle agit en souplesse. Peu de réactions à craindre donc, en respectant bien les limites conseillées pour chaque cure. Les changements de saison accueillent parfaitement ce type de « grand nettoyage de printemps », aussi utile après les fêtes hivernales que celles de l’été.

Authentiquement préventives et curatives elles s’appliquent à chacun.

I – Pourquoi suivre une mono-diète ?

Du fait de l’abondance de nourriture, souvent trop riche, et du manque d’exercice physique quotidien, notre corps stocke les calories en trop qu’il n’arrive pas à brûler, sous forme de graisses. De plus, à cause de cet encrassement il lui devient impossible de régénérer ses cellules de façon efficace, et d’éliminer les toxines emmagasinées issues de la pollution, des additifs alimentaires, du stress…

Tout cela pèse sur nous, nous rend plus facilement malade, fatigué en sous-vitalité. Aussi il parait judicieux de réintroduire volontairement un temps de réduction alimentaire qui permet à l’organisme de renouveler les cellules et d’éliminer les toxines.


Dans l’ordre, le corps élimine d’abord tout ce qui lui pèse, puis ce dont il n’a pas besoin, puis ce qui le dérange et enfin tout ce qui le rend malade.

C’est une cure de rajeunissement pour tout notre corps : en douceur !

L’intérêt de ces cures saisonnières et mono-diètes

  • Mise au repos du système digestif car les végétaux consommés en mono-diète ne demandent que peu d’effort à l’organisme donc notre réserve d’énergie vitale est préservée. Encore d’avantage vrai pour les jus car les nutriments de ces derniers arrivent très vite (20 à 30 minutes) dans le sang.

  • Économie d’énergie nerveuse, glandulaire et mécanique. Il faut en effet savoir que notre corps utilise un tiers de son énergie pour la digestion quotidienne des repas. Lorsque ceux-ci sont réduits à un seul type d’aliment, très pauvre en protéines et en féculents en plus, le travail est moindre pour le corps.

  • Assainissement du bol alimentaire car les végétaux, très riches en fibres et sels minéraux, ont un effet nettoyant et drainant à la manière d’une pelote de laine qui descendrait tout notre tube digestif.

  • Purification du tube digestif dans son ensemble.

  • Accompagnement des fonctions d’élimination.

  • Soulagement des fonctions hépatiques et rénales car ces cures sont pauvres en graisses, en protéines et en sels et, par leur richesse en fibres, elles facilitent l’élimination du mauvais cholestérol.

  • Régularisation du transit intestinal.

  • Régénération des tissus et des fonctions perturbées en cas de mono-diètes plus longues, assimilables en efficacité à de véritables jeûnes.

  • L’intérêt de l’exercice physique associé à une mono-diète

  • Notre organisme est conçu pour accomplir des efforts physiques, or notre vie sédentaire ne nous le permet plus de la même façon que nos grands-parents.

  • Rappelons qu’une activité physique active la circulation sanguine, oxygène le corps, fortifie le cœur, les poumons et les muscles, augmente l’amplitude de la respiration… libère le mental…

  • C’est pourquoi, dans une recherche de santé authentique, il est agréable et intéressant d’associer par exemple la marche et la mono-diète.